Optique Géométrique
Optique Géométriquela recherche -Octobre 2016-
Optique Géométrique
Optique Géométrique
Optique Géométrique
Optique Géométrique

OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE

L'Amorce

La géométrie et la transparence du cristal font appel à l’optique. Le rétroprojecteur de par sa forme polyédrique, mais surtout par la fonction de son miroir dans le mécanisme de projection, m’apparaît porteur de sens. Il m’invite à l’expérimenter et à le falsifier.

Sur la surface lumineuse d’un rétroprojecteur,je dépose des matières cristallisées et en cours de cristallisation. J’explore, une à une, leurs projections.  Il se crée un effet de flottement; une apensanteur.

J’expérimente diverses manières de trafiquer la tête du rétroprojecteur, en y ajoutant des fragments de miroirs, des teléidoscopes ou un prisme optique. L’image se multiplie, se fragmente, se superpose, se juxtapose.

Les miroirs et le prisme optique ajoutés à même la tête de l’appareil provoquent une fragmentation de l’image projetée qui se voit simultanément renversée, multipliée, superposée. Cette modification exerce un éclatement du point de vue habituellement monoscopique des dispositifs optiques au profit d’une production spatiale de la projection. Au même titre que les téléidoscopes permettent de voir la réalité autrement, l’appareil agit, dès lors, en tant que transfigurateur qui fait renverser la proximité des matières minérales (déposées sur les surfaces de projection) vers une production d’images évocatrices de cosmologies plus vastes.